lundi 25 novembre 2013

Regarder Ava Gardner se baigner nue dans la piscine ...

Il avait coupé les deux nattes tout près de ma tête avec un rasoir, et les autres riaient, et je ne sentais même pas cette coupure à l'oreille, et alors il est venu devant moi et il m'a frappée à travers la figure avec les nattes, pendant que les autres me tenaient, et il disait : " c'est comme ça qu'on fait des nonnes rouges. Ça t'apprendra à t'unir avec tes frères prolétaires. Epouse du Christ Rouge ! " Et il m'a giflée encore et encore avec ces deux nattes qui avaient été à moi, et puis il me les a mises toutes les deux dans la bouche et les a nouées serrées autour de mon cou pour faire un bâillon et les deux qui me tenaient riaient. Alors, celui qui m'avait frappée m'a passé une tondeuse sur tout le crâne ; d'abord depuis le front jusqu'à la nuque, puis en travers sur toute la tête et derrière les oreilles, et ils me tenaient de façon à ce que je voyais, et je pleurais et je pleurais, mais je ne pouvais pas détourner les yeux de l'horreur de ma figure, avec le bouche ouverte et les nattes qui en sortaient, et ma tête qui sortait nue de sous le tondeuse. Et quand il a eu fini, il a pris le flacon d'iode sur l'étagère du coiffeur, ils avaient tué le coiffeur aussi, parce qu'il faisait partie d'un syndicat ; il était étendu devant la porte de la boutique, et ils me l'avaient fait enjamber quand ils m'avaient amenée là, et alors, avec le pinceau du flacon de teinture d'iode, en dessinant les lettres lentement et soigneusement comme un artiste, et je voyais tout cela dans la glace et je ne pleurais plus parce que mon cœur était de nouveau glacé à cause de mon père et de ma mère, et ce qui m'arrivait maintenant n'était rien, et je le savais."

(Ernest Hemigway, Pour qui sonne le glas, 1940)

La vue de chez Ernest Hemingway à la Havane

Alignement de je ne sais plus trop quoi dans le jardin d'Hemingway à la Havane

La piscine de la Havane où Ava Gardner se baignait nue

La piscine de Key West

Détail du sol à Key West
Chat polydactyle à Key West 
La longue vue de la Havane ... 
Lorsqu'il résidait à Key West, Ernest Hemingway travaillait le matin, péchait l'après-midi et buvait le soir ... Un saint homme que j'aurai dû depuis longtemps imiter, notamment pour le talent ... malheureusement le talent attendra et je ne supporte pas des doses d'alcool dignes d'Hemingway , il me me reste que la pêche ce qui est une bien maigre consolation ... J'ai visité ses deux maisons : à la Havane et à Key West ... Grosso modo, c'est le même modèle ... Grande maison, bureau à l'écart et peinard dans une annexe, jardin et piscine ... Le jardin de la Havane mérite attention ... véritable rapport au paysage avec un alignement bien différent de ce que l'on peut voir par ici  ... Le jardin de Key West présente un intérêt moindre excepté   ses habitants, des chats polydactyles descendants, parait-il, des chats d'Ernest Hemingway ... Le point commun est qu'on est bien chez Ernest... on a envie d'y rester, d'adopter son rythme, écrire, pécher et picoler (le tout avec quelques Havanes) ... et de temps en temps, comme au temps d'Ernest, regarder à la longue vue Ava Gardner se baigner nue dans la piscine ... Nom de Dieu !! Regarder Ava Gardner se baigner nue dans la piscine ... Regarder-Ava-Gardner-se-baigner-nue-dans-la-piscine ... Déjà mon passe temps préféré ... 


Mojito en attente dans un bar à la Havane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire