lundi 13 mai 2013

Calendrier du Bon Jardinier de 1947 : mai ...


Le Calendrier du Bon Jardinier de 1947 est signé Eugène Laumonnier et Maurice Marcel 


Mai avec sa grande abondance de floraisons, caractérise bien le « Printemps ». La floraison du Sorbier des oiseleurs (Pyrus Aucuparia Gaertner) et de l'Aubépine blanche (Crataegus oxyacantha Linné) déterminent la phase totale de cette saison. Avec cette dernière plante en fleur on note une sortie abondante d'adultes de Doryphore, à ce moment le ramassage est le meilleur moyen de lutte contre ce déprédateur de nos cultures de Pommes de terre.


Doryphores & co


Potager.
TRAVAUX GÉNÉRAUX. - Binages et sarclages réitérés dans tout le potager. Arrosages de plus en plus copieux. Paillage de divers légumes. Ramer les Pois semés en avril. Pinçage des Pois et Fèves. Liage des Romaines. Soigner la récolte des Asperges; les petits turions ne sont pas coupés; abandonnés ils constituent des pièges pour la mouche de l'Asperge. Plantation des dernières Pommes de terre. Plantation des Patates douces sur couches sourdes. Paillage à la paille propre des cultures de Fraisiers.

SEMIS EN PLEINE TERRE. - En général, presque toutes les variétés potagères sont à semer en ce moment, sauf les Pois, à moins d'année pluvieuse ou dans les régions côtières. Les semis en pépinières doivent se succéder assez rapidement pour ne pas manquer de plants. Les semis de Haricots pour récolter en filets verts doivent se succéder tous les 10 ou 15 jours. Selon la température le semis de Haricots pour récolter en grains secs doit se pratiquer dans la 3e décade du mois.
SEMIS SUR COUCHE. — Derniers semis de Chicorées frisées, Melons et Concombres pour la culture sur couches sourdes.

Fruitier et verger. 
Continuer avec soin l'ébourgeonnage des arbres fruitiers. Maintenir l'équilibre dans tous les arbres palissés. Dès que le temps le permet et selon la situation des cultures, enlever les abris et les auvents. A la fin du mois, commencer le pincement et la taille en vert des Pêchers. Dressage et palissage des prolongements des arbres en formation. Arrosage et paillage des jeunes plantations. Éclaircissage -des fruits et pratique de l'ensachage. Traitements anticryptogamiques à la bouillie bordelaise et soufrage des Vignes. Anthonomage. Ramasser les fruits véreux et les brûler. A la fin du mois traitements à la bouillie arsenicale contre le Carpocapse. Destruction des rongeurs avec des appâts empoisonnés. Nettoyage du fruitier et de la chambre à raisin, aussitôt que les derniers fruits ont été livrés à la consommation.

Pépinières. - Ébourgeonnage et accolage des greffes de Poiriers, Pommiers, Pruniers nains, Pêchers sur Amandier, etc. Accolage des prolongements de Poiriers fuseaux. Marcottage des Vignes et Figuiers.
Pinçage des tiges en formation. Traitements anticryptogamiques et insecticides. Rempotage des boutures de Vignes faites à chaud en janvier.
Traitements anticryptogamiques et insecticides. C'est le Bon Jardinier de 1947 ... on ne le refera pas ... ce n'est pas très évident ici mais il doit parler des arbres fruitiers ... Bon ! on est moins dans le systématique maintenant et espèrons que toutes ces méthodes seront bientôt derrière nous ... je ne m'adresse pas aux producteurs de fruits ... à eux de voir ... Pour les autres, c'est à dire propriétaires et gestionnaires de jardins publics ou privés ... Ces méthodes sont bien inutiles ...
Jardin d'agrément.
TRAVAUX DE PLEINE TERRE. - Mai est le mois où le jardin d'agrément change le plus d'aspect ; les massifs de plantes bisannuelles sont arraches de même que ceux d'oignons A fleurs dont les bulbes seront remis en jauge dans un coin écarté du jardin afin d'y terminer leur végétation.
Corbeilles et parterres sont laboures et dresses afin de pouvoir en commencer la plantation vers le 15 mai en débutant par les plantes molles les plus rustiques (Géraniums) et en terminant par les plus délicates (Coléus), certaines plantes annuelles élevées dans le même but rempliront le même rôle


15 mai : le 15 mai étant la date où, en principe, il ne gèle plus au nord de la Loire ... C'est très théorique certes ... mais je vous conseille vivement de ne rien planter de gélif avant cette date ... et je parle par expérience ... 

Une fois les plantations terminées mais seulement lorsque le sol sera suffisamment échauffe, procéder an paillage des massifs afin de maintenir l'humidité du sol et éviter la pousse des mauvaises herbes.
Les Dahlia seront mis a la pleine terre, les tubercules de l'année précédente assureront une floraison hâtive alors que les boutures de l'année donneront de plus belles fleurs pour l'arrière-saison.
La plantation d'une dernière saison de Glaïeuls permettra d'en avoir en fleurs en septembre.


Glaïeuls : on en voit plus beaucoup sauf dans les potagers en Corse ... Je ne sais pas trop pourquoi les Corses les disposent au début de chaque planche. Mais c'est pour cela que, malgré le coté un peu désuet de cette plante, j'ai un léger faible pour elle ... 

John Lewis Childs, Rare Flowers, Vegetables, and Fruits , 1897

 
Les plantes vivaces destinées a fleurir l'année suivante seront semées A la pleine terre. II en sera de même pour les plantes annuelles, mais pour beaucoup d'entre elles la floraison en sera bien tardive.
Les gazons seront tondus chaque semaine et les arrosages suivis régulièrement.
Quelques plantes vivaces a grand développement telles que : Aster, Boltonia, Helenium, etc. seront pincées afin de les faire ramifier tout en diminuant leur hauteur.



CHASSIS. - Les couches ayant servi élever les boutures de plantes molles et les semis de plantes annuelles, serviront après un rebrassage et au besoin un petit apport de fumier neuf pour repiquer les Cyclamens tenus en serre jusqu'a cette époque, ainsi qu'à y enterrer certaines plantes d'orangerie ou de serre pour y passer la belle saison.

SERRES, BACHES ET ORANGERIE. – A partir du 15 mai, les plantes d'orangerie et de serre froide, même certaines de serre tempérée sont sorties pour séjourner 4 à 5 mois en plein air; le plein soleil convient aux Orangers, Lauriers-roses, Grenadiers; l'exposition au soleil levant ou l'abri d'arbres protègent pendant les heures de forte insolation et conviennent aux plantes du Cap et de la Nouvelle-Zélande.
Les serres froides ainsi vidées, seront garnies de plantes des serres chaudes et tempérées, leur assurant un plus grand espacement favorisant une luxuriante vegetation. La décoration sera complétée par une garniture de plantes fleuries : Bégonias sarmenteux, Fuchsias, Géraniums, Héliotropes, Pétunias, etc. Les rempotages de plantes de serre doivent être termines avant qu'elles ne rentrent en végétation. Arrosages, bassinages, aération, ombrage constituent les soins journaliers pour la serre chaude.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire